Machine à coudre le cuir

En raison de la dureté et de la difficulté à perforer le cuir, les facteurs les plus importants à prendre en compte sont :

La puissance du moteur de la machine à coudre est probablement le facteur le plus important dans le choix du modèle de machine le plus approprié.

Une machine à coudre de faible puissance ne pourra jamais perforer correctement le cuir ou tout autre tissu résistant.

L’aiguille est très importante pour une bonne fabrication de la couture. Les aiguilles en cuir sont plus épaisses que la normale et le trou où le fil est enfilé est plus large.

La raison en est très simple, pour joindre deux morceaux de cuir il faut utiliser un fil plus résistant et plus épais que celui utilisé dans les tissus, raison pour laquelle le trou supérieur de l’aiguille à coudre est plus grand que le trou normal.

Le choix d’un bon pied-de-biche en téflon est l’investissement idéal pour la couture du cuir et des tissus en cuir synthétique ou verni.

Avec une machine d’une puissance suffisante, l’aiguille spéciale pour les tissus résistants et le fil de bâti approprié rendront tout beaucoup plus facile et la finition meilleure.

Bien sûr les machines à coudre le cuir sont un peu plus chères mais dans le cas où l’on fabrique des vêtements et des chaussures en cuir, ils sont considérés comme un investissement à long terme. Par conséquent, la durabilité du matériau contribue à maintenir sa valeur dans le temps. De plus, l’un des avantages de l’utilisation de ce produit comme base est qu’il est plus facile à réparer que les articles en matière synthétique.

La couture du cuir

La couture du cuir à la machine est très simple si vous disposez d’un équipement adéquat.

Saupoudrez la zone à joindre de talc, cela aidera le tissu à mieux glisser tout en facilitant la pénétration de l’aiguille et ne laissera pas de traces sur le cuir.

Un bon pied-de-biche en téflon à double hauteur permet également de faciliter le glissement du cuir lors de la couture.

Il est possible d’utiliser des pieds presseurs spéciaux à double hauteur si les pièces à assembler sont plus épaisses que la normale.

Laissez une bonne marge avec les bords du tissu.

Renforcez les extrémités et les points de chargement.

Ne jamais marquer avec des épingles car cela endommagerait le tissu, il est préférable d’utiliser des pinces à coudre.

Choisissez un programme de couture solide, par exemple droit ou incliné.

Le fil à coudre doit être au même niveau de fabrication, résistant et durable, utiliser un fil de mauvaise qualité est une très mauvaise décision.

La machine à coudre doit être assez puissante pour percer le tissu épais.

La couture de tissus épais avec une machine est très simple, mais pour cela il faut une machine à coudre le cuir, la toile ou un denim de qualité avec un moteur suffisamment puissant pour pouvoir travailler avec des tissus épais en utilisant un pied-de-biche spécial.

Une aiguille à coudre pour jeans et un bon fil à coudre pour jeans sont essentiels pour une bonne finition.

Comment coudre une toile avec une machine ou comment coudre des tissus difficiles ou des tissus épais de jeans est très simple si vous avez une machine préparée pour cela.

Comment coudre le cuir ?

Si vous n’avez jamais travaillé le cuir ou la fourrure auparavant, il est préférable de vous procurer un fil et des aiguilles spéciaux à cet effet et, surtout, une machine à cuir suffisamment puissante pour passer à travers des tissus qui résistent à la pénétration des aiguilles.

les aiguilles de machines à coudre le cuir

Le choix de la bonne aiguille à coudre pour le cuir facilitera votre travail, sans aucun effort pour vous et votre machine, mais surtout la couture du cuir aura un meilleur point, beaucoup plus résistant et de meilleure qualité.

Dans votre trousse de couture, vous ne pouvez jamais vous passer d’une aiguille ronde et d’une aiguille spéciale pour jeans.

Fil pour coudre le cuir

Si vous devez coudre sur du cuir, il est préférable d’utiliser un fil approprié pour coudre le cuir.

Il s’agit essentiellement de fils plus résistants et recouverts d’une fine couche de cire ou de paraffine pour faciliter le glissement du fil lors de son passage dans le cuir.